Curry de carottes

curry carottes

J’ai préparé cette recette toute simple alors que je n’avais que des carottes et du chou dans mon réfrigérateur. Pour rappel, il y a deux définitions du curry. Il y a le plat de viandes ou de légumes préparés dans une sauce composée d’épices à curry, et il y a aussi le mélange d’épices suivantes :

  • Épices de base de la poudre de curry
  • Graines de coriandre
  • Curcuma
  • Graines de fenugrec
  • Cumin
  • Poudre de piment (en très petite quantité)

Selon la région, les proportions de ces épices changent et créent ainsi une richesse culinaire dans la cuisine indienne. Certains ajouteront de l’ail en poudre, du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, des graines de moutarde, du poivre noir et encore bien d’autres épices pour personnaliser son curry. En fait, les combinaisons de curry sont très larges. Il est cependant important de garder la belle couleur jaune dorée du curry.

En Guadeloupe, nous avons la poudre à Colombo qui est une sorte de curry. Il y a différentes poudres à Colombo que l’on retrouve en Martinique, Guyane et Brésil. La poudre de Colombo de la Guadeloupe, tout comme le tissu national, le Madras, est directement issue de l’Inde. La phytothérapie traditionnelle des caraïbes Françaises est d’ailleurs fortement inspirée de la phytothérapie ayurvédique.

Voici la composition de la poudre de Colombo de la Guadeloupe :

  • Curcuma
  • Cumin
  • Graines de moutarde
  • Graines de coriandre
  • Poivre noir
  • Clous de girofle
  • Fenugrec

En Martinique, le colombo peut avoir du gingembre en poudre, des quatre-épices et même du thym.

La poudre de curry est tridoshique. C’est-à-dire qu’elle convient aux trois doshas. Cependant, elle peut aggraver Pitta en forte quantité, car elle a un potentiel chaud. La poudre de Colombo, quant à elle, a une grande tendance à chauffer, à cause de son poivre noir et du clou de girofle. Elle est donc à consommer avec modération chez les Pitta dominants ou aggravés.

Recette de Curry de carottes

  • 10 carottes
  • 1/2 oignon
  • 1/2 c. à thé de graines de coriandre
  • 1/2 c. à thé de graines de fenugrec
  • 1/2 c. à thé de  graines de cumin
  • 1 c. de curcuma fraîchement râpé
  • 2 pincées de poudre de piment
  • Chou vert (ou autres légumes de votre choix)
  • Huile de noix de coco désodorisé
  • Sel d’Himalaya

Préparation du curry de carottes
Coupez les carottes en rondelles. Coupez l’oignon et vos autres légumes en rondelles ou en lanières.

Concassez vos épices au mortier.

Dans un moyen chaudron graissé (le récipient doit être creux), faites revenir les épices à feu doux-moyen. Mélangez 1 minute.

Ajoutez l’oignon et mélangez jusqu’à ce qu’il devienne transparent. Ajoutez les carottes, le chou et mélangez une minute.

Ajoutez 1 1/2  tasse d’eau. Recouvrez et laissez cuire à feu moyen pour 12 minutes environ. Mélangez de temps en temps.

Vérifier la cuisson. Ajoutez un peu de sel d’Himalaya si désiré (une petite pointe de sel d’Himalaya en fin de cuisson augmente le feu digestif).

Cette recette ayurvédique de curry de carottes convient très bien à Vata et résonne avec la saison de l’automne.

 

 

Please like & share: