La banane plantain en Afrique Subsaharienne

 

La banane aurait été apportée en Afrique, via Madagascar, par les premiers navigateurs venus de l’Inde ou de la péninsule arabique. Cultivé dans toute l’Afrique subsaharienne, le plantain entre dans la composition de nombreux plats traditionnels et populaires, le plus souvent en purée ou en tranches frites. En Afrique de l’Est, le mawa (ou vin de plantain) est une recette de plantain fermenté. Dans certains pays d’Afrique, le plantain représente plus du quart de la ration calorique journalière.

Le plantain est utilisé comme plante médicinale. En application externe, ses feuilles arrêtent les saignements et favorisent la cicatrisation. En infusion, le plantain est diurétique. On l’utilise contre les gastrites, les ulcères, les bronchites et même les hémorragies.

Au Zaïre, chez les Pigmés, le premier bananier du nouveau village est planté par la vieille femme, avec les excréments extraits des entrailles d’une antilope. Seuls le chef du village et la vieille femme peuvent manger les premières bananes qui sortiront de l’arbre. Dans plusieurs tribus, danser avec des feuilles de bananier symbolise l’éternel recommencement et le lien avec les ancêtres.

Le bananier symbolise l’éternel renouvèlement de la vie, le cycle de la vie. C’est un arbre qui renait rapidement de ses cendres. Lorsqu’il meurt, un surgeon le remplace. Certains disent que les meilleures âmes vont habiter le bananier. Certaines tribus enterrent le cordon ombilical d’un nouveau-né sous un bananier pour lui assurer bonne et longue vie. La banane est considérée comme la meilleure des nourritures. La femme enceinte en mange pour que l’accouchement se passe bien. La feuille de bananier s’utilise pour conjurer les maléfices. Dans la représentation symbolique, la femme est le bananier, l’homme le palmier.

Recette de bière de banane

  • 30 bananes mûres
  • 10 litres d’eau
  • 1 kg de sucre de canne brut
  • 1 pincée de bicarbonate de soude

– Éplucher et couper les bananes en morceaux. Faire bouillir une heure dans l’eau avec le bicarbonate de soude.
– Ajouter le sucre quand la préparation a complètement refroidi naturellement.
– Remuer et couvrir. Laisser reposer pendant deux jours.
– Embouteiller dans des bouteilles de bière stérilisées et fermer.
– Stocker au frais pour que la fermentation continue. Les bouteilles pourront être bues d’une à deux semaines plus tard.

Please like & share: