Le beurre d’arachides, pas si bon que ça!

ID-100196888

Le beurre d’arachide est bien connu pour ses nombreux nutriments, antioxydants, minéraux et vitamines qui sont bénéfiques à la santé. Il contient des acides gras mono-insaturés qui aident à réduire le «mauvais cholestérol » et à augmenter le «bon cholestérol ». Les arachides sont aussi une excellente source de protéines, cuivre, potassium, calcium, fer, magnésium et zinc. Elles contiennent de la vitamine E, qui aide à renforcer la membrane cellulaire des muqueuses et de la peau en protégeant notre corps contre les radicaux libres nuisibles, et des vitamines B qui favorisent la santé du cerveau et la circulation sanguine.

Digestion

Malgré les nombreux bienfaits dont on vient de parler, les arachides ne sont pas si bénéfiques que ça sur la santé. Elles peuvent même être nuisibles. En effet, les arachides sont très difficiles à digérer pour la muqueuse de l’intestin grêle. Le travail est beaucoup plus long. Si elles ne sont pas bien mastiquées, elles peuvent se loger dans les intestins et contribuer au développement de forme de diverticulite. Il est donc essentiel de bien les mâcher.

Aflatoxine
L’aflatoxine est un carcinogène* connu.  C’est une sorte de poison produit par un champignon appelé Aspergillus flavus. Plusieurs études relatent que sa consommation peut être liée à un retard mental et réduirait même l’intelligence.  L’aflatoxine se trouve dans presque tous les produits de beurre d’arachide vendus sur le marché. Les marques dites « maison » en contiennent plus que les marques bien connues. Mais fait très étonnant, une étude américaine révèle que la quantité d’aflatoxine est généralement supérieure dans les beurres d’arachides vendus dans les magasins d’aliments naturels. Le gouvernement des États-Unis, via  la US Food and Drug Administration (FDA), ne permet pas plus de 20 ppb (parties par milliard) d’aflatoxine dans les produits commercialisés.  Or, pour l’Union des consommateurs, manger des niveaux qui contiennent une moyenne de 2 ppb de l’aflatoxine tous les 10 jours donnerait lieu à un risque de cancer de 7 sur un million. C’est plus que lorsqu’on consomme des pesticides dans les aliments.

Pourquoi les arachides et pas les autres noix ?

Le champignon responsable de l’aflatoxine se développe sur plusieurs végétaux, dont les arachides. Il faut veiller à ce que les arachides soient stockées dans un endroit sec et frais car le champignon se développe lorsque la température se situe entre 86-96 ° F (30-36 °C) et lorsque l’humidité est élevée.  Grillées, les arachides offrent une meilleure protection contre l’aflatoxine et améliore la digestibilité, mais ce procédé fait diminuer la teneur en nutriment.

Huile hydrogénée
Le beurre d’arachide non naturel contient également de l’huile hydrogénée**.  Grâce à l’hydrogénation, le beurre d’arachide est l’un des aliments les plus populaires de l’Amérique du Nord. Mais l’hydrogénation agit de la même manière que les acides gras saturés sur le mécanisme. Ils sont responsables de développer  des maladies “lipidiques” (qui augmentent le taux de mauvais cholestérol) pouvant mener à des maladies cardiovasculaires et à des accidents vasculaires-cérébraux).

Oxalates
Les arachides contiennent des quantités mesurables d’oxalates ; des substances naturelles présentes dans les plantes, les animaux et les êtres humains. Lorsque les oxalates deviennent trop concentrés dans les fluides corporels, ils peuvent se cristalliser et provoquer des problèmes de santé. Des études en laboratoire ont montré que les oxalates peuvent également interférer avec l’absorption du calcium de l’organisme.

Alternatives saines

Aujourd’hui, nombreux sont les produits de remplacement du beurre d’arachides sur les tablettes de nos magasins d’alimentation. Le beurre d’arachide se remplace par des graines de chanvre, amande, noisette, pistache, noix de cajou… Mais préférez le beurre de graines de chanvre  car il est riche en protéines, contient les 3 acides gras essentiels bénéfiques (omega 3, omega 6 et omega 9), et contient des quantités modérées de minéraux et oligo- éléments.

* Agent capable de provoquer le cancer.

** C’est de l’huile rendue solide par l’ajout d’hydrogène. Cette technique permet de prolonger la stabilité et la durée de vie des produits, mais aussi elle coûte moins cher au fabricant.

Sources :

http://www.whfoods.com/genpage.php?tname=foodspice&dbid=101

http://dherbs.com/news/4678/4669/Peanuts-and-Peanut-Butter/d,ai.html#.Urxg0m142IU

http://realfoodforager.com/oxalate-4-reasons-to-avoid-it/

Please like & share:

One thought on “Le beurre d’arachides, pas si bon que ça!

  1. Votre billet très instructif, le bien-être s’épanouit dans la convivialité, dans la résonance avec le bien-être d’autrui.

Comments are closed.